Sûreté à l'international
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Cartographie des risques : une aide précieuse pour les entreprises

Cartographie des risques : une aide précieuse pour les entreprises


Les employeurs ont un devoir d’information et de protection de leurs salariés lorsqu'ils partent en mission à l'étranger. La cartographie des risques constitue un outil efficace d'analyse et d'accompagnement des déplacements à l'international.

Dans le cadre d'une mission à l'étranger, « l'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs », stipule l'article L4121-1 du Code du travail. Deux décisions de justice sont venues renforcer cette responsabilité internationale de l'entreprise : la jurisprudence Karachi précise que le manquement à cette obligation est une faute inexcusable lorsque l'employeur avait conscience des dangers encourus, et la jurisprudence Abidjan que ce dernier est responsable même en dehors des heures de travail.

Ne plus voir les risques comme un frein

La sécurité à l'étranger peut en effet rapidement devenir un problème si aucune mesure n'est prise. Malgré un climat d'insécurité à l’international de plus en plus en fort, en 2016, moins d'une entreprise sur quatre avait un dispositif de gestion de crise lors des déplacements de collaborateurs à l'étranger, selon une étude Opinionway réalisée auprès de 300 sociétés. La cartographie des risques est pourtant un outil simple et efficace d'aide à la prise de décision car elle permet d'anticiper les risques potentiels, zone par zone. Bien utilisée et accompagnée de mesures adaptées, elle permet de ne plus voir les risques comme un frein aux activités internationales de l'entreprise.

Identifier et hiérarchiser

Pour élaborer une cartographie des risques à l'international, la première étape consiste à identifier ces risques. Pour cela, les experts mandatés réalisent un travail minutieux de recensement des risques à partir d'informations recueillies sur place et des préconisations du Ministère des affaires étrangères sur les tensions locales, la criminalité, les actes de terrorisme... Les risques sont classés par catégorie (économiques, environnementaux, géopolitiques, sociaux, technologiques...), avec parfois des interconnexions entre plusieurs catégories de risques. Ils sont ensuite hiérarchisés en fonction de leur fréquence ou de leur probabilité et de leur impact pour établir un classement : pays à risques modérés / à risques / à hauts risques.

Solutions de protection

En fonction du niveau de risques, un plan d'action devra être mis en place. En faisant appel à une société de sûreté, l'entreprise bénéficie non seulement de son diagnostic et de ses recommandations de prévention en amont, mais aussi de ses solutions de protection au cours des déplacements. Pour les voyages d'affaires, en plus de préconisations ville par ville, un accompagnement sécurisé pourra être proposé (chauffeur, meet & greet, protection rapprochée...). Et en situation de crise, des mesures d'urgence seront mises en œuvre, comme la mise en sécurité des équipes de l'entreprise.

Un accompagnement sur mesure pour permettre aux collaborateurs de mener leurs missions à l’étranger en toute sécurité.

Sources

  • atlas-mag.net
  • lesechos.fr
  • diplomatie.gouv.fr
  • usinenouvelle.com
  • legifrance.gouv.fr
  • riskmanagement.securitas.fr

Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.